Une spiruline de qualité

Notre spiruline, un produit de qualité cultivée de manière raisonnée et à faible impact environnemental 

Une qualité paysanne

Une culture écologique

  • Spiruline en paillettes 

 

La spiruline en paillettes est un produit non transformé, elle est uniquement mise en forme avant d'être séchée.
Ce processus artisanal permet de la déshydrater rapidement tout en préservant sa structure cellulaire. Sous cette forme elle peut se conserver pendant 2 ans.

  • Séchage à basse température

 

Nous séchons notre spiruline entre 35 et 40 °c. Ce séchage basse température permet d'en conserver tous les bienfaits. Nous faisons aussi le choix de ne jamais trop remplir notre séchoir afin de garantir un séchage n'excédant jamais 7h et d'éviter ainsi des développements microbiologiques.  

  • Installations de qualité 

 

Notre matériel de récolte ainsi que notre laboratoire sont aux normes alimentaires. En outre, les bâches de nos bassins sont parfaitement adaptées au Ph élevé de notre culture afin d'éviter tout rejet.

  • Analyses régulières auprès de laboratoires

 

Nous effectuons un suivi régulier de notre spiruline à la ferme, et nous envoyons régulièrement des échantillons à des laboratoires indépendants afin de garantir la bonne qualité de notre spiruline.

  • Rigueur et hygiène

 

La qualité paysanne c'est l'alliance  d'une exploitation respectueuse de l'environnement et d'une hygiène rigoureuse. Le nettoyage est une étape à part entière de notre production, nos bassins et notre serre sont entretenus régulièrement et notre laboratoire (ainsi que le petit matériel de récolte) est nettoyé et désinfecté après chaque récoltes

  • Traçabilité de notre souche

 

La spiruline que nous cultivons est isolée en laboratoire afin que nous soyons assurés d'ensemencer nos bassins avec une spiruline pure et sans contaminants

  • Une production transparente

 

Afin que vous puissiez découvrir par vous même la culture de la spiruline et nos installations, vous êtes les bienvenu.e.s à la ferme durant la saison et sur rendez-vous.

*

  • Utilisation d'une petite surface au sol

 

Au terme de notre installation nous aurons environ 500 m² de bassins. Le rendement en protéines à l'hectare de la spiruline défi toute concurrence.

  • Production de quantités raisonnables

 

En nous installant progressivement et en faisant la majorité des travaux nous même nous avons réussi à nous établir avec un budget modéré. Ainsi nous n'avons pas à produire massivement pour rembourser une dette démesurée. Si un jour la demande devenait trop importante, nous préférerions encourager l'installation d'autres paysans plutôt que de nous agrandir. C'est d'ailleurs cette vision paysanne que défendaient les premiers spiruliniers en France et qui nous permet d'être aussi nombreux aujourd'hui.
 

  • Gestion des effluents

 

En elle même, la culture de la spiruline est peu productrice de déchets mais il faut tout de même penser à la gestion des effluents (notamment le contenu de nos bassins lorsqu'il est nécessaire de les purger ou de les vider). Sur notre ferme rien n'est rejeté dans la nature. Un bassin de décantation permet l'évaporation de l'eau. Une fois le bassin asséché nous pouvons ramasser les sels présents au fond et les amener en déchetterie afin qu'ils soient traités comme il se doit.
 

  • Pas d'utilisation de pesticides, produits phytosanitaires

 

Pour se développer la spiruline a simplement besoin de chaleur, de lumière, d'un milieu basique légèrement salé et d'intrants pour se nourrir (azote, phosphore, potassium, fer..). En outre, nous n'utilisons bien entendu aucun pesticides ou produits phytosanitaires sur notre exploitation.

  • Pas de chauffage ou d'éclairage des serres

 

Nos serres ne sont ni chauffées, ni éclairées, notre spiruline se développe donc au rythme de la météo, en général, entre le mois de juin et le mois d'octobre. 

  • Faible consommation en eau

a spiruline se développant dans des bassins, on pourrait croire qu'il s'agit d'une production gourmande en eau. Il n'en est rien. Nos bassins sont profonds de 15 cm seulement, et durant la saison nous nous contentons de compenser l'évaporation.
 

Pourquoi pas bio ?

En tant qu'adhérents à la fédération des spiruliniers nous suivons de près les travaux visant à produire une spiruline bio en France. Pour obtenir une certification bio, il faudrait nourrir la spiruline avec de l'azote issu de végétaux, cependant, habituellement la spiruline ne consomme pas de matière organique. Comme vous avez pu le constater, la culture de la spiruline est déjà très écologique et respectueuse de la santé. Selon nous, la conversion en bio répond davantage à une logique de marketing qu'à la recherche de qualité supplémentaire. En effet, la spiruline paysanne française doit faire face à la concurrence de spiruline bio venue du reste du monde et se voit même refuser l'accès à certaines boutiques.
 
Mais, si c'est si compliqué de faire de la spiruline bio, comment ce fait-il qu'on en trouve autant sur le marché ?
Tout d'abord parce que tous les cahiers des charges ne sont pas forcément les mêmes que le cahier des charges européen. Ou bien parce que certains utilisent des intrants organiques en fermant les yeux sur les risques qu'ils peuvent induire (notamment la présence de métaux lourds qui n'est pas aussi bien contrôlée partout qu'en France). 

Vous l'aurez compris, la culture bio de la spiruline n'est pas aisée et ne change pas réellement la qualité du produit fini ou son impact environnemental. C'est pourquoi, pour le moment, nous préférons valoriser la dimension paysanne de notre culture plutôt que de nous diriger vers une conversion en bio qui, selon nous, manque de sens et de recul.